Polytech Alumni

14 écoles, 68000 ingénieurs, 1 réseau

Retour d’expérience équipe 2015-2017

 

Emmanuelle Ithier

Montpellier – 2014

Coordinatrice animation internationale

emmanuelle

Peux-tu te décrire en quelques mots ?

Je suis diplômée de Polytech Montpellier en Informatique et Gestion. Je vis actuellement à Londres et travaille en tant qu’UX Designer. J’ai rejoint l’équipe de Polytech Alumni en décembre 2016 en tant que coordinatrice animation internationale.

Pour quelle raison as-tu rejoint l’équipe de Polytech Alumni ?

Je vis à Londres et cela fait presque 3 ans maintenant que j’organise des afterwork Polytech. J’ai participé à l’AG de novembre et me suis rendu compte qu’il n’y avait rien en place pour le développement du réseau à l’international. J’ai donc contacté Gwénaël, le président, pour lui proposer de m’investir pour développer le réseau à l’étranger. C’est comme ça que j’ai rejoint l’équipe.

Concrètement, en quoi consiste t’on rôle au quotidien ?

Je m’occupe principalement du développement de Polytech Alumni dans ta Ville

  • Contacter les diplômés pour mettre en place des
  • Mettre en contact les diplômés avec les représentants
  • Accompagner les représentants (les aider à trouver les diplômés qui se trouvent dans leur ville/région, les aider dans la communication des évènements …)

Et nous avons d’autres idées pour le future (retour d’expérience des diplômés, fiche d’aide à l’expatriation …)

Sur le plan des outils utilisés et des réunions, c’est:

  • 85% d’échange de mails principalement avec le bureau et les représentants,
  • 10% de conversation via visioconférence. Nous avons 1 conseil d’administration (avec les associations des anciens des différentes écoles du réseau) et une réunion de bureau par mois. Je peux aussi avoir des skype avec l’équipe, les représentants PAV ou des futures représentants

5% d’échange via Linkedin pour contacter les diplômés, leur expliquer ce qu’est Polytech Alumni dans ta ville et leur proposer de s’investir.

Combien de temps y passes-tu par semaine ?

C’est assez variable. Tout dépend du temps que j’ai. En décembre et début janvier il y avait une grosse activité, j’y ai passé 10 heures par semaine. En février je n’ai quasiment pas eu de temps et le projet était sur les rails.

Si je dois faire une moyenne, je dirai entre 2 et 5 heures par semaine.

 

Gwénaël Le Garff

Polytech Paris-Sud – 2012

Président

image3.jpg

Peux-tu te décrire en quelques mots ?

Gwénaël, ingénieur Polytech Paris-Sud diplômé en science des matériaux en 2012.Je travaille dans le secteur de l’énergie et suis très impliqué sur les thématiques de changement climatique et gestion durable des ressources. Je suis président du mandat 2015-2017 de Polytech Alumni

Pour quelle raison as-tu rejoint l’équipe de Polytech Alumni ?

Très impliqué au sein de mon école étant étudiant (l’IFIPS à l’époque), j’ai découvert le réseau Polytech lors de l’intégration de mon école au sein de celui-ci. Je m’y suis alors investi et ai rencontré un certain nombre de diplômés ayant contribué à la création du réseau étudiant et travaillant sur le réseau des diplômés.

Quelques années plus tard, j’ai discuté avec le président de la première équipe ayant travaillé sur le réseau des anciens, qui m’a alors demandé de reprendre le flambeau. J’ai bien évidement refusé. Pris de remords et d’une volonté de faire avancer ce réseau, j’ai continué les discussions et suis revenu avec des propositions et une équipe pour prendre la suite.

Avec le recul et mon investissement actuel sur les sujets de transition écologique, j’ai changé ma vision de la raison de mon implication dans ce réseau : je travaille sur ce réseau pour créer un réseau fort capable d’être moteur sur les sujets de société qui sont les nôtres. Je veux que ce réseau soit un réseau soudé et capable d’apporter de la valeur à nos enjeux sociétaux et notamment aux problématiques climatiques auxquelles nous devons faire face.

Concrètement, en quoi consiste t’on rôle au quotidien ?

Pour moi le bureau (et encore plus la présidence) de l’association doit se focaliser sur plusieurs rôles :

–          Assurer une cohérence globale

–          « Eteindre les feux » (prendre le relai lorsqu’une personne est indisponible)

–          Créer une structure qui donne envie aux diplômés de s’investir

De ce fait, je me suis baladé sur ce mandat entre un certain nombre de tâches, lorsqu’il y avait besoin d’un coup de main sur un sujet !

Combien de temps y passes-tu par semaine ?

Trop ! Mais c’est normal : c’est un premier mandat sur lequel l’équipe est resserrée et où il est indispensable de créer une crédibilité de la structure. L’investissement demandé sera forcément moindre pour prochaines équipes. Si je cumule la communication, la représentation, l’administratif, l’organisation interne, l’organisation d’événements, le travail sur la stratégie et la vision de l’association, la coordination des pôles… je dois être autour de 20h par semaine en moyenne.

C’est une charge qui doit normalement se répartir entre 3 et 4 personnes.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :